Skip to content
VM Samael Aun Weor: Gnose et Gnosticisme Prophéties Anthropologie Gnostique Psychologie Kabbale Alchimie Astrologie Tarot Méditation Symbols
L’arbre de la Vie est l'Être et il est représenté dans notre Corps Physique par la Colonne Vertébrale
La Gnose | VOPUS arrow VOPUS arrow Gestes de protestation et de solidarité

Gestes de protestation et de solidarité

Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Éditeur VOPUS   

Il est nécessaire de résoudre le problème vivant de l'Individu et de la Société. Il est urgent de savoir si l'individu existe pour la société ou si, au contraire, la société existe pour l'individu. Si l'individu existe pour la société, il sera un esclave et il y aura des problèmes de toute espèce. Mais, si la question est différente, si la société existe pour l'individu, celui-ci sera libre, et la société, de fait, étant l'extension de l'individu, celui-ci sera libre et heureux, et seulement ainsi on pourra initier une nouvelle civilisation, une nouvelle culture.

Vopus dénonce - Les gestes de solidarité et de protestation

Notre solidarité envers des personnes ou des groupes humains affectés par une tragédie, un problème, ou une maladie, ou en tout cas, comme signe de répulsion et de rejet envers des actes vandales, des terroristes, des guerres, des injustices sociales, une destruction un milieu de l'environnement, etc, est devenue habituelle.

Que ce soit au niveau d'une Zone Globale ou Locale, nous considérons d'une grande importance la COOPÉRATION et la SOLIDARITÉ, non seulement par la Charité Chrétienne et l'Amour Universel, mais aussi par le devoir de chacun de nous envers notre société ; le devoir de la rendre plus juste, plus humaine, plus consciente et finalement plus libre. Nous devons donc travailler tous unis pour un MONDE MEILLEUR.

Mais nous considérons que, malheureusement, il manque quelque chose à l'intérieur de tout ce travail de l'Action Sociale Solidaire ; il n'est pas complet.

Vopus dénonce - Les gestes de solidarité et de protestation

Et il n'est pas complet parce que, nos revers de noeuds pourront se remplir pour nous solidariser avec quelque chose ou avec quelqu'un, nous pourrons lever nos poings et élever notre voix pour protester pour n'importe quelle injustice ou désajustement social, nous pourrons employer des efforts, de l'argent et même des vies humaines pour aider les déshérités, les nécessiteux, les affamés, les blessés de guerre ou attentés etc ; mais, lamentablement, bien que cela améliore les choses, à la fin, cela finira égal : il continuera à y avoir des guerres, des meurtres, des séquestrations, des attentats, de la faim, de la nudité, une destruction de l'environnement, une exploitation de l'homme par l'homme, de la pédophilie, du proxénétisme, de la prostitution, de la toxicomanie, des trafics de stupéfiants et beaucoup d'etcetera, parce que l'origine de tous ces maux qui affligent l'être humain et la société, ils ne sont pas dehors mais à l'intérieur de l'homme même, et tant qu'on ne corrigera pas la cause, la maladie continuera ; et même si l'on dépense des millions d'efforts et d'argent, nous continuerons à avoir tous les déséquilibres et les maux de la société !

Ceci ne veut pas dire qu'il faille cesser d'aider ceux qui en ont besoin, ou cesser d'élever notre protestation pour les injustices ou les sottises sociales, ou cesser de collaborer économiquement avec l'ONG, non ! Nous disons simplement qu'en plus de tout cela que nous considérons urgent et nécessaire, on a besoin aussi de comprendre le moment crucial où nous vivons et analyser plus profondément l'être humain, pour comprendre que s'il ne change pas intérieurement, la société ne changera pas, c'est-à-dire que si l'être humain ne change pas intérieurement, il ne changera pas la société, si à l'intérieur de nous, continue de vivre l'égoïsme et l'orgueil qui lèvent des frontières physiques et humaines, la cruauté et la haine qui détruisent la confraternité et l'amour entre les hommes et les peuples et les lance à la destruction et à la guerre, l'anxiété de pouvoir et de richesse qui détruit la nature et l'homme lui-même, et en fin, tout ce qui nous rend inconscients et abominables, nous tomberons alors dans un cercle vicieux qui nous fera sombrer chaque fois plus dans la dégradation et la destruction.

La société est une projection de l'individu et celui-ci est une projection de son état psychologique. Ce qu'est l'homme intérieurement, voilà ce qu'est la société.

Vopus dénonce - la solidarité, l'Homme et Société
Vopus dénonce
AddThis Social Bookmark Button
 
< Drame au Tibet

Connaissance Universelle

Science
Art
Philosophie
Mystique/Religion