Skip to content
VM Samael Aun Weor: Gnose et Gnosticisme Prophéties Anthropologie Gnostique Psychologie Kabbale Alchimie Astrologie Tarot Méditation Symbols
Les grandes réalités de l’Esprit peuvent être expérimentées seulement par la Conscience
La Gnose | VOPUS arrow Informations VOPUS arrow VOPUS : Le Ministère de Propagande

VOPUS : Le Ministère de Propagande

Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Éditeur VOPUS   
VOPUS Le Ministère de Propagande

Parmi les multiples projets de diffusion de l’enseignement proposés par le Vénérable Maître Samael, il en a existé un que nous n’avons pas cristallisé pour diverses raisons. Nous faisons référence au Ministère de Propagande que nous avons baptisé du nom latin VOPUS.

Ce Ministère poursuivrait comme objectif primordial, à l’intérieur des institutions gnostiques, la recherche de moyens audiovisuels de toutes sortes et des mécanismes indispensables afin de porter urgemment le message de la « RÉVOLUTION DE LA CONSCIENCE » aux masses du monde entier. Entre autres choses, le Vénérable disait :

Les moyens de communication se trouvent aujourd'hui au service des esclavagistes de Consciences ; avec de tels moyens, nous avons beaucoup d’influence sur la mentalité des personnes, les gens n’ont pas de libre arbitre pour organiser leurs vies. La moitié du monde s’obstine à dominer l’autre moitié du monde restant et la publicité et les moyens audiovisuels sont en train de faire des ravages.

Les paroles du Vénérable Maître n’accusent pas de manière capricieuse le phénomène social connu par beaucoup de personnes critiques de nos jours et nommé : Stéréotypie, ce qui signifie que notre société aboulique bouge, vit et se développe grâce à certains paramètres déterminés de conduite que leur fixent les moyens massifs de communication. Ceci constitue un très grave inconvénient quand il s'agit de montrer aux multitudes que la Conscience, ce fonctionnalisme merveilleux à caractère psychique que nous possédons tous, est en « état de coma », c’est-à-dire dans un profond sommeil. C’est déplorable que les sociologues, les psychologues, les philosophes, les juges, etc., même s'ils savent que la société est en train d'être corrompue très rapidement par les medias, n’ont même pas un minime intérêt à modifier un tel statut, et parfois nous avons l’impression qu’ils préfèrent décidément l’exploitation sans miséricorde du mental des personnes.

Très loin d’aider les gens à trouver la sérénité intérieure si nécessaire en ces jours angoissants, les moyens d'information massifs bombardent sans arrêt les structures mentales du peuple par le biais de transmissions en direct de sports hautement cruels et barbares comme la boxe, la lutte libre, les compétitions bestiales de motocyclisme, d’autos qui se réduisent en miettes dans l’air en renversant dans leur chemin les fanatiques naïfs des rallyes, etc. Tout cela sans compter que nombreux sont les personnes touchées par un infarctus qui en arrivent à tel dénouement après avoir contemplé un match de football et voir, à travers du petit écran, échouer leur équipe favorite…

Ce qui est encore plus incongru est le fait que, dans beaucoup de pays, nous critiquons sévèrement, dans des débats télévisés ou public, le fait que queques organisations ésotériques ou mystiques lancent un cri d’alarme au monde en faisant voir clairement que nous sommes en train de nous remplir, tous sans exception, d’émotions inférieures qui alimentent cette agressivité innée chez toute personne. Et aussi bien Freud que Jung ont déjà averti cela dans leur études. Justement, en Chine, nous avons averti récemment, après des études exhaustives, que la pornographie et les concerts de rock étaient en train de développer des conduites très agressives chez les habitants de ce pays oriental. Cependant, de remarquables psychologues et sociologues américains l’ont toujours su et personne n’a recherché une solution à ce sujet. À chaque fois qu’une voix s’élève contre ce type de dégradations, il apparaît, ipso facto, une grande quantité de défenseurs de l’indéfendable et ils qualifient les personnes critiques de « réactionnaires », « désuets », « antidémocratique » et d’une longue série d’épithètes avec lesquels on joue dans le milieu journalistique, politique, philosophique, et social de manière générale.

Toutefois, au-delà des qualificatifs dirigés contre ceux qui veulent un nouvel ordre d’idées et d’événements, c’est la crue réalité. Qui n’a pas vu ou vécu le bouleversement de personnalité d’une jeune demoiselle après avoir prêté attention aux recommandations absurdes d’un magazine qui la convertit du jour au lendemain en vamp dans l’environnement social et personnel ? Aujourd’hui, plus que jamais, il paraît que nous nous engageons à oublier que « la société est l’extension de l’individu » et tout ce qui advient à celui-ci se répercute sur tous de manière directe ou indirecte.

Les productions cinématographiques touchent directement ou de manière subliminale les délicates fibres psychiques des cinéphiles et ceux-ci, hypnotisés par les images des vidéos projetées, augmentent, à l’intérieur d’eux-mêmes, leurs rêves et leurs fantaisies, qu’ils voudront convertir en réalité ensuite de façon ridicule… Quand nous voulons que nos rêves coïncident avec la réalité, nous sommes devant le grave danger de commettre de vraies folies, disait le Vénérable Mahatma Samael.

Ce ne sont pas, par hasard, les concerts de rock, les modes, les films des années soixante, qui ont déterminé l’apparition du phénomène hippie, les drogues, le vandalisme et les effrayants conflits générationnels qui augmentent chaque jour de plus en plus ? Nous ne nions pas qu’à tout cela, il faut additionner au niveau ésotérique que nous sommes en train de vivre, la rigueur totale du Kali Yuga (L’Âge Noir), mais il est évident qu’une chose contribue à une autre.

Pour toutes ces raisons, le Vénérable Maître Samael, dans une occasion où il était en train de visiter un groupe gnostique que nous avions fondé dans le Nord de la République mexicaine, a commenté avec F. S. B. (son dernier secrétaire), le frère R. V. et l’auteur de cette œuvre, l’impérieuse nécessité de créer un organisme au niveau international, impulsant urgemment l’expansion du message gnostique afin de combattre l’influence néfaste des médias sur les gens, en utilisant précisément les médias massifs eux-mêmes pour cet objectif.

Nous avons étudié le projet durant les trois jours du séjour du Vénérable dans cette ville du Nord, et de cette étude et recherche réalisée par le Maître Samael lui-même, il a émergé l’idée de construire ce que lui-même a nommé VOPUS.

Nous devons faire remarquer de même qu’à côté de tout cela, le Maître aspirait à la création d’une station de radio dans les Antilles des Caraïbes avec le ferme propos de diffuser tous les jours des messages et des programmes radios d’un HAUT NIVEAU D’ÊTRE, afin de contribuer à aider l’humanité dans l’éveil de leurs possibilités endormies sous-jacentes.


Fragment du Chapitre XXIV « Le Ministère de Propagande » du livre « Samael Aun Weor, L’Homme Absolu » écrit par Oscar Uzcategui Quintero.

AddThis Social Bookmark Button
 
Au sujet de VOPUS >

Connaissance Universelle

Science
Art
Philosophie
Mystique/Religion