Skip to content
VM Samael Aun Weor: Gnose et Gnosticisme Prophéties Anthropologie Gnostique Psychologie Kabbale Alchimie Astrologie Tarot Méditation Symbols
La Foi est la connaissance pure, la sagesse expérimentale directe

Johann Wolfgang von Goethe

Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Éditeur VOPUS   

Un Barde Intuitif et Génial

Johann Wolfgang von Goethe

“Son aspiration métaphysique pour l’Éternel Féminin se projetait sur Carlotta, en laquelle il voyait la Mère (en un mot, il l’aimait), le principe Universel ou, pour mieux l’exprimer, l’idée même d’Ève”.

Waldemar

Ce fut un grand poète et polygraphe allemand. S’il est vrai que Goethe (1749-1832) ne fut pas considéré par ses contemporains comme un écrivain ésotérique au sens strict du terme, son œuvre répond sur beaucoup de points aux inquiétudes occultistes de son époque.

Le talent éclectique de Goethe et son exigence tenace à découvrir les sources occultes de l’Univers et la sérénité harmonique de son œuvre en font l’un des génies modernes les plus universels.

Il s’affilia à l’ordre maçonnique "Amalia", à Weimar le 24 Juin 1830.

Dans son poème inachevé "Secrets", Goethe soutient l’idée d’une "Société d’Initiés" qui perpétue le Message Sacré.

PIl poétisait la femme qu’il aimait, comme un être idéal, mais quand cette poétisation, pour la raison qu’elle fut, se relâchait ou menaçait de devenir sérieuse, il s’éloignait.

Le V.M. Samael Aun Weor nous dit que : "Goethe, qui possédait une intuition merveilleuse, comprit l’Aspect Transcendantal du Sexe, comme il le démontre dans son poème «Bonheur de l’Absence», où il exprime clairement sa prédisposition à la métaphysique érotique; mais malheureusement, du fait de ce point épineux de sa manière de penser: Aimer quelqu’un dans la distance, promettre beaucoup et oublier après (chose trop cruelle et pleine de fraude morale), il ne s’Autoréalisa pas, échouant sur le point le plus délicat. S’il s’était redécouvert dans une seule femme; s’il avait trouvé en elle le Chemin Secret; s’il avait travaillé avec elle dans la Neuvième Sphère durant toute la vie, il serait arrivé à la Libération Finale.»"

Son Amour et Aspiration Métaphysique pour l’Eternel Féminin fut aussi grand et il proclama dans son chant, pénétré de sublime extase, sa Mère Divine comme étant son authentique libératrice.

"Faust", il expose avec un grand discernement sa foi dans la possibilité d’élévation de l’Embryon d’Or en libérant une Super Âme (le Manas Supérieur de la Théosophie) ; de la libérer au travers de l’élimination du Méphistophélès Intérieur et de la Copulation métaphysique. Goethe dit : "Flèches, transpercez-moi ; lances, soumettez-moi ; massues, blessez-moi. Tout disparaît, tout se dissipe. Seule brille l’étoile pérenne, foyer de l’Éternel Amour".

Le V.M. Samael Aun Weor raconte une expérience avec ce barde génial dans le Monde Moléculaire ou Monde Astral, dans laquelle Goethe lui affirmait que maintenant, il s'était réincarné en Hollande avec un corps féminin et qu’il se marierait avec un prince hollandais. Et le Maître ajoute qu’après avoir dit à Goethe, qui croyait que la sorte d’amour qu’il défendait était strictement universel, Goethe lui répondit avec une phrase irréfutable et exacte, qui le laissa surpris, perplexe, étonné : "L’Amour Humain n’est-il pas une étincelle de l’Amour Universel"

Goethe, Faust, l’Eternel Féminin
Goethe, Faust, l’Eternel Féminin

Goethe - Biographie | Faust | L’Eternel Féminin

AddThis Social Bookmark Button
 
< Mahatma Gandhi   Apollonius de Tyane >

Connaissance Universelle

Science
Art
Philosophie
Mystique/Religion