Skip to content
VM Samael Aun Weor: Gnose et Gnosticisme Prophéties Anthropologie Gnostique Psychologie Kabbale Alchimie Astrologie Tarot Méditation Symbols
L’arbre de la Vie est l'Être et il est représenté dans notre Corps Physique par la Colonne Vertébrale

Alexandra David Neel

Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Editor VOPUS   

Voyageuse, Écrivain et Magicienne

Alexandra David Neel

"Connue aussi comme "Madame Tibet", cette voyageuse intrépide a montré au monde Occidental la magie, la religion et les coutumes des peuples orientaux, plus spécialement le Monde du Tibet, ses Lamas et ses Monastères”.

Alex Fountainmajor

Écrivain et voyageuse française (naturalisée Anglaise) née le 18 octobre 1868 à Paris et qui, depuis très jeune déjà, faisait preuve d'un esprit vagabond : à 3 ans, elle s'est échappée de chez sa nourrice ; à 16 ans de chez ses parents et elle est partie en Angleterre ; à 17 ans, elle est allée à Nice en bicyclette, depuis la Hollande ; à 19 ans, elle a voyagé à pied de la Suisse jusqu’en Italie ; à 22 ans, elle a fini d’étudier le Sanskrit et la Philosophie Bouddhiste et a hérité d’une fortune. Elle est partie à Ceylan et en Inde pour étudier leur religions et elle a même assisté à l'une des cérémonies défendues déguisée en garçon ; à 28 ans elle s'est installée à Bruxelles comme professeur d'université, et pendant ce temps, elle a voyagé en Grèce, en Espagne et elle a parcouru à pied une partie du Maghreb ; à 37 ans, elle s'est mariée avec Philippe Neel ; à 42 ans, elle a traversé l'Inde et  elle est arrivée jusqu'à l’Himalaya, elle a été la première femme occidentale à avoir une entrevue avec le XIIIème Dalai Lama, qui l'a invitée à Lhassa, la Ville Sacrée.

Pendant ces années, elle a connu le Lama Yongden, qui est devenu son collaborateur et son assistant, mais elle n'a pas pu réaliser ce voyage à Lhassa (à cause de l'opposition anglaise et d'autres aventures) même après cinq tentatives et après 11 ans, c'est-à-dire à 56 ans, et après avoir voyagé au Japon, en Corée et en Chine. Là, elle a vécu 12 ans ; à 68 ans, elle est allée en Sibérie et en Chine ; à 78 ans, elle est revenue dans sa maison à Digne, dans le sud de la France et là elle est morte le 8 Septembre 1969 à l'âge de 101 ans.

Parmi plus de 40 œuvres, on compte : «Magie de l'Amour et Magie Noire", "Le lama des Cinq Sagesses", «Mages et Mystiques du Tibet", «Les Enseignements Secrets du Bouddhisme Tibétain", "Initiations et Initiés du Tibet", "Connaissance Transcendante", "Textes Tibétains Inédits", "Voyage d'une Parisienne à Lhassa" et beaucoup d'autres.

Parmi ses connaissances et ses pouvoirs, elle mentionne les matérialisations et les projections psychiques.

À ce sujet, le V.M. Samael Aun Weor, dans sa conférence "l’Ego et les Effigies Mentales", raconte ce qui suit :

En ces instants je me souviens de David Neel, elle s'est proposée de créer, en vérité, une Représentation Vivante, volontairement, une Effigie Mentale ; et elle lui a donné la forme d'un moine tibétain.

Après un certain temps, cette figure, cette Représentation (intentionnellement créée par David Neel), a pris des caractéristiques dangereuses : elle n'obéissait déjà plus, elle faisait ce qu'elle avait envie, commençait à attaquer tout le monde (elle même aussi, etc..), et il est clair que la dame s'est effrayée.

"Alors, dans un monastère, entre tous, ils se sont consacrés à désintégrer cette effigie. Elle était si fortement matérialisée, que même en étant de véritables experts du Monde du Mental, ils ont passé environ six mois de travail continu pour pouvoir la désintégrer.

On dit qu'elle connaissait à fond cette technique des "Tulpas" pour matérialiser, celle du "Tumo Reskiang", pour élever la température du corps ou celle de "Lum-Gum", ou le Voyage Psychique et d’autres encore.

Alexandra David Neel, Dalai Lama, Lhassa, Tibet, Samael Aun Weor
AddThis Social Bookmark Button
 
< Pythagore, le magicien des nombres   Sir William Crookes >

Connaissance Universelle

Science
Art
Philosophie
Mystique/Religion